Il y a une vie après la sauvegarde

Une chose est certaine : rien n’est plus profitable que ce dialogue intertemporel auquel nous invite l’auteur de ce John Law.Regardons-y de plus près.Bref, nous découvrons à l’ère de la communication que les sociétés parlent !Elle n’a aucun signe pour exprimer, de la suc­cession et de la durée, ce qui frappe notre conscience.Oui, c’est l’habitude d’une servitude identique ; la marque du même joug sur le cou.Mais s’ils en sont la cause, s’ils suffisent à la produire, je vais retomber, de degré en degré, sur l’hypothèse matérialiste de la conscience-épiphénomène.N’est-elle pas de dire qu’en matière d’énergie, il est impossible d’avoir une politique « girouette » comme l’illustrent les errements que l’on connaît sur certaines EnR.« Les plus grandes découvertes ont été faites par des bricoleurs », souligne E-réputation.Un autre phénomène actuel devrait faire prendre de nouveau conscience aux questions liées au changement climatique : les prix alimentaires mondiaux ont atteint un sommet historique en janvier, pour le septième mois consécutif, en raison notamment du mauvais temps qui a entravé la production de matières premières agricoles telles que les céréales et le sucre.Bien que le modèle de propriété reste encore dominant aujourd’hui en France, il n’est donc plus aussi dominateur.On répondra que la vérification était possible en droit, sinon en fait, que d’autres voyageurs étaient libres d’y aller voir, que d’ailleurs la carte dressée sur les indications d’un voyageur unique était provisoire et attendait que des explorations ultérieures la rendissent définitive.

Publicités