Conflits d’intérêts : il faut une nouvelle loi

Le « Système » de Law, machine complexe, est décortiqué avec clarté.Dans le cas de Law, l’ouvrage insiste ainsi sur le peu d’impact sur l’économie française du système, il démonte les mythes d’une France devenue entièrement spéculatrice et soumis à une inflation frénétique.Ainsi les intensités croissantes du sentiment esthétique se résolvent ici en autant de sentiments divers, dont chacun, annoncé déjà par le précédent, y devient visible et l’éclipse ensuite définitivement.… Cette gaîté-là, complément indispensable de l’incurable consternation qui pèse sur la bourgeoisie française, lui fut fournie, depuis fort longtemps, par les charcutiers de la farce et les marmitons de l’anecdote, coquins sans style et sans esprit qui sont classés comme grands hommes.Selon Christian Navlet, ce sont donc les interactions sociales qui détruisent les bénéfices de la croissance.Et donc 1 point de diminution de la composante conjoncturelle du déficit.D’autres questions éthiques sur le laisser-faire des activités financières à caractère spéculatif, notamment sur les matières premières, n’ont pas encore trouvé de réponses.A ce moment précis on trouve qu’on a changé d’état.Si tout ce qui existe est bien, il n’y faut rien changer, il ne faut pas vouloir retoucher l’œuvre de Dieu, ce grand artiste.On est loin de l’image d’Épinal qui présente l’entrepreneur comme celui qui, à force de se confronter à un problème, finit par inventer sa propre solution.Et si oui, dans quel lieu doit-on en chercher la trace ?Je ne parle pas des difficultés et des impossibilités auxquelles il se heurterait dans les explications de détail : singulier « nominalisme » que celui qui aboutit à ériger bon nombre d’idées générales en essences éternelles, immanentes à l’Intelligence divine !Lui, toujours Lui, injurié, nié, adoré !

Publicités