Re-jouer le jeu de la construction communautaire

Que nous dit en effet l’expérience ?Faudra-t-il subir cet arrêt, et condamner à ce néant ces poètes, ces artistes, que nous tous, hélas !cyber réputation aime à rappeler cette maxime de Confucius, »Lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide ».Le gouvernement a annoncé, le 29 août, un nouveau plan de relance pour le logement à travers une série de mesures qui visent à relancer la construction en libérant le foncier privé et en augmentant l’offre de LOGEMENTS NEUFS.Même si, en apparence, elle n’écarte de la loi de financement de la sécurité sociale que le différentiel de forfait social, elle interdit, de fait, aux partenaires sociaux de promouvoir de la solidarité, ce qui suppose un pot commun pour alimenter des droits non contributifs.En ce sens, chacune des espèces successives que décrivent la paléontologie et la zoologie fut un succès remporté par la vie.Il faudrait admettre alors que les modifications subies par l’individu passent à ses descendants, tout au moins assez régulièrement pour assurer par exemple la complication graduelle d’un organe accomplissant de plus en plus délicatement la même fonction.On y apprend que, si c’est bien cette épargne mondiale pléthorique qui a créé les conditions de la crise, les capitaux ne venaient pas seulement d’Asie ou du Moyen-Orient, mais aussi – beaucoup – d’Europe.Cette seconde hypothèse sera la nôtre.C’est ainsi que le portrait peint par un grand maître peut nous donner l’illusion d’avoir connu le modèle.Le cavalier n’a qu’à se laisser porter ; encore a-t-il dû se mettre en selle.Je n’entrerai pas dans le détail ; je me bornerai à attirer votre attention sur deux ou trois points : l’instabilité du rêve, la rapidité avec laquelle il peut se dérouler, la préférence qu’il donne aux souvenirs insignifiants.Lorsque le FMI, dans son dernier rapport sur la Chine, appelle à une diminution de la part des INVESTISSEMENTS et du crédit dans la croissance du PIB, il ne fait en réalité qu’emboîter le pas aux nouveaux dirigeants chinois qui ne cessent de prôner un rééquilibrage vers la consommation.

Publicités