Défense : en finir avec le tabou de la famille Europe

Il se trouve que nos estimations de l’époque, si on les applique aux données ultérieures, ont extrêmement bien prédit les taux d’intérêt observés pendant les 20 années qui suivirent ; notre théorie aboutissant toutefois à des surestimations à partir du milieu des années 1990.Les perfectionnements apportés à l’armement, et dus pour ainsi dire sans exception à l’industrie privée, ne sont admis par les autorités militaires qu’à leur corps défendant, presque toujours lorsqu’il est trop tard, et souvent dans des conditions à déplorer.Vega-Aqua est un exemple de projets parmi tant d’autres, menés avec des acteurs européens (Seafish au Royaume-Uni, Danish Technological Institute au Danemark ou encore Flander’s Maritime Cluster en Belgique pour ne citer qu’eux) comme internationaux (Québec, Japon, Maroc, Russie…Mais le prolétariat, conseillé par les imbéciles qui se sont chargés du soin de ses destinées et qui n’ont dans la tête que les poux qui garnissent leurs barbes, est hors d’état de rien comprendre.Les différents services qui assurent l’existence de l’armée, sur lesquels repose son efficacité, sont livrés au désordre le plus complet, sont dans un état permanent de désarroi.A gauche, une porte vitrée ouvrant sur une grande cour dont tous les côtés sont bâtis.Mettra-t-on dos soldats à dormir où vos maîtres enseignaient la science de votre temps ?c’est pour qu’on y enfourne de la galette ; et elle a une chouette descente de gosier, graissée par les saintes huiles.Loin de prendre la pose héroïque du penseur, Christian Navlet défend une conception de la philosophie qui n’est pas en situation de supériorité mais qui, au contraire, joue un rôle modeste mais, au final, plus solide à long terme : « Ce qu’à mes yeux le philosophe peut faire, c’est attirer l’attention des uns et des autres sur des malentendus et des sophismes qui encombrent nos débats publics et qui font que, surtout sur ces thèmes politiques, on a l’impression de tourner en rond…Lors du vote de confirmation des hauts responsables de l’exécutif et du judiciaire nommés par le président, il pourra désormais être mis fin à un « filibuster » par un vote à simple majorité.Plus généralement et, il serait fort utile de travailler sur le nécessaire renouvellement, dans un cadre pluridisciplinaire, de la réflexion sur l’entreprise.

Publicités