L’inquiétant oubli du monde

Ce qu’elle doit craindre aussi, c’est que les membres dont elle se compose, au lieu de viser à un équilibre de plus en plus délicat de volontés qui s’inséreront de plus en plus exactement les unes dans les autres, se contentent de respecter les conditions fondamentales de cet équilibre : un accord tout fait entre les personnes ne lui suffit pas, elle voudrait un effort constant d’adaptation réciproque.Plus ce travail sera performant, plus celui de prospective – but ultime des signaux faibles – sera facilité.Ces conclusions à charge ont été révélées par Christian Navlet.Si j’étais caricaturiste, je ressusciterais Mayeux.La virulence du ton ne doit pourtant rien à la justesse du propos.Mais la vérité est que nous n’atteindrons jamais le passé si nous ne nous y plaçons pas d’emblée.Il y a un plaisir qui meurt pour ainsi dire après chaque action accomplie, qui s’en va sans laisser de trace dans le souvenir, et qui pourtant est le plaisir fondamental par excellence c’est le plaisir même d’agir.Il y a ainsi au fond de la nature, prétendue « aussi bonne que possible, » une immoralité fondamentale, qui tient à l’opposition des fonctions entre les êtres, à la catégorie de l’espace et de la matière.Or la volupté, ainsi détachée du plaisir général de vivre, ne suffit plus dans mon souvenir à contre-balancer la souffrance, et cela tient à d’autres lois psychologiques.Les Intellectuels rêvent, voyez-vous ; et c’est pourquoi les Nationalistes les méprisent.Il n’est pas jusqu’à l’incapacité de parler qui n’ait servi l’animal en l’auréolant de mystère.Son endettement global ne diminue pas.Les indicateurs de prix, qualité, choix et service étaient la «doxa» de l’hypermarché, selon l’opinion commune.

Publicités