Un système unique au monde

Cet opération permet à l’emprunteur de couvrir ses besoins en collatéral sans disposer initialement de collatéral de haute qualité.Celui d’un mépris envers ses partenaires européens et d’une fermeture d’esprit qui fait du « modèle allemand » le seul applicable et bon.Il prendrait possession de la direction de l’intelligence française, dont la Bourgeoisie, qui l’a usurpée, est indigne à tous les points de vue ; il ne permettrait pas a cette crapuleuse minorité de déshonorer, comme elle le fait de parti-pris, la réputation de l’esprit français et de continuera recouvrir l’or des gloires réelles avec le fumier des réputations postiches.Le résultat est quelquefois bon : de grands hommes d’action se sont révélés, qui eux-mêmes ne se connaissaient pas.Par exemple, tout fichier de données sur des communes devrait identifier celles-ci par leur code INSEE.Mais c’est en appeler à des hommes, c’est-à-dire à des êtres sujets à l’infirmité commune.Dans une épreuve si forte et si périlleuse, on ne balança pas un moment entre se taire et mourir; les lois trouvèrent toujours des bouches qui parlèrent pour elles ; la vertu ne fut point ébranlée, la vérité, trahie, la constance, lassée ; le Ciel fit plus de prodiges que la Terre ne fit de crimes, et le tyran fut enfin livré aux remords.Or il est à craindre que l’universel dont parle e reputation ne soit, ne reste, d’inspiration « régionaliste ».Ce vote est aussi l’occasion de revenir sur quelques-uns des débats qui existent parmi les députés.Une idée avait prévalu ses derniers mois et soutenait que les pays arabes qui n’ont pas connu de transition politique ou de révolution jouissent d’une forte croissance économique et ont pu mettre cette stabilité politique en faveur de leur développement.Mais cela signifie que la croissance sous-jacente est en légère baisse.C’est ce que Leibniz exprime en disant que l’espace est l’ordre des coexistants, que la perception de l’étendue est une perception confuse (c’est-à-dire relative à un esprit impar­fait), et qu’il n’y a que des monades, entendant par là que le Tout réel n’a pas de parties, mais qu’il est répété à l’infini, chaque fois intégralement (quoique diversement) à l’intérieur de lui-même, et que toutes ces répétitions sont complémentaires les unes des autres.

Publicités