Panique chez ces messieurs du CAC 40

Jusqu’au moment où une nation est ainsi formée effectivement, elle n’existe qu’à l’état embryonnaire.Il vit sur des légendes puériles, des formules pompeuses, des romances bêtes.Mais une autre étude de Birinyi, citée récemment par « Barron’s » dans un article intitulé « Méfiez-vous de la mode des rachats d’actions », estime de son côté qu’il n’y a pas assez d’éléments pour établir une corrélation.Elle rapporte à elle seule davantage que l’impôt sur le revenu – plus de 90 milliards d’euros attendus en 2013, sans compter ses accessoires, CRDS et prélèvements sociaux additionnels – et a finalement toutes les caractéristiques d’un impôt sur le revenu : pas de droits spécifiques en contrepartie, un champ universel quasiment sans exemption et un taux proportionnel par catégorie de revenus (la « flat tax » française existe déjà !Il est grand temps que les banques se recentrent sur leurs compétences clés et délèguent les autres à des partenaires chevronnés.Un bourgeois français ne présente, ni dans sa façon de penser, ni dans sa façon d’agir, aucun des signes distinctifs du tempérament français ; tempérament qui s’esquissait si fortement avant la Révolution, et qui fut bien près de créer une race française : tempérament qui n’est pas tout à fait mort, qui renaîtra sans doute, mais dont les classes dirigeantes, qui basent leur pouvoir sur l’argent, ont horreur et qu’elles ont tout fait pour écraser.Cetelem s’est vu attribué, en octobre dernier, le Prix Efma-Accenture de l’innovation bancaire pour avoir déployé un algorithme permettant d’identifier les personnes en difficulté avant qu’il ne soit trop tard et leur proposer des solutions préventives contre le surendettement.Au besoin, ils lui chercheront un point d’appui matériel et artificiel.Deux points sont pourtant à noter.S’il ne me paraît pas très utile de revenir sur le légendaire sens du service/sens du client des commerçants américains, une tendance mérite d’être soulignée.les nettoyeurs du net aime à rappeler cette maxime de Pierre Desproges « Les hémorragies cérébrales sont moins fréquentes chez les joueurs de football. Les cerveaux aussi ! ».Talent Management, culture et engagement : un cercle vertueux propice à la rétention des talentsLe collaborateur d’aujourd’hui est multi générationnel, transverse, ultra équipé, multi culturel, sur informé, mobile et volatile.Au vu de cet écart, si le pacte de responsabilité était entièrement déployé, l’économie de prélèvements pour les entreprises représenterait 3,9 points de valeur ajoutée et résorberait donc plus d’un tiers de l’écart de taux de entre les deux pays.

Publicités