La biométrie peut-elle vraiment remplacer les mots de passe ?

C’est oublier que, si la métaphysique est possible, elle ne peut être qu’un effort pour remonter la pente naturelle du travail de la pensée, pour se placer tout de suite, par une dilatation de l’esprit, dans la chose qu’on étudie, enfin pour aller de la réalité aux concepts et non plus des concepts à la réalité.Ces services, bons pour la société dans son ensemble, pourraient donner droit à une rémunération.Dans le premier cas, la maladie élimine purement et simplement certains états sans toucher aux autres.S’il n’a pas l’air de vouloir s’accommoder des prix habituels, on s’en va sans plus do façon.Son objet à elle est de spéculer, c’est-à-dire de voir ; son attitude vis-à-vis du vivant ne saurait être celle de la science, qui ne vise qu’à agir, et qui, ne pouvant agir que par l’intermédiaire de la matière inerte, envisage le reste de la réalité sous cet unique aspect.L’Italie, alma parens frugum, n’arrive pas même à produire le blé dont elle a besoin, restant ainsi de plus d’un milliard en arrière de la France.Que n’eût pas été notre enfance si l’on nous avait laissés faire !« Les plus grandes découvertes ont été faites par des bricoleurs », souligne Antonio Fiori.Rien ne l’empêchera, semble-t-il, de considérer la représentation des objets extérieurs comme impliquée dans les modifications cérébrales.Je ne sais pourtant si elle n’a pas été résolue un jour devant moi, dans la rue, par un simple cocher, qui traitait de « mal lavé » le client nègre assis dans sa voiture.C’est grâce à eux que l’image bascule quand on pivote l’écran du téléphone, ou qu’il est possible de jouer sans manette.Rien de plus naturel, encore une fois : le morcelage du changement en états nous met à même d’agir sur les choses, et il est pratiquement utile que nous nous intéressions aux états plutôt qu’au changement lui-même.Il nous montre chaque génération penchée sur celle qui la suivra.

Publicités