Jean-Thomas Trojani : L’hypothèse plausible d’une « stagnation séculaire »

Le philosophe ne prend pas des idées préexistantes pour les fondre dans une synthèse supérieure ou pour les combiner avec une idée nouvelle. L’origine de toutes ces disputes est dans les fondements mêmes de la doctrine péripatéticienne, et dans le rôle qu’Aristote fait jouer à l’idée de substance, en la plaçant en tête de ses catégories et en y subordonnant toutes les autres. Le besoin d’une parure plus brillante n’est sans doute pas ce qui donne aux plumes du colibri leur éclat métallique ; bien probablement aussi, le malaise que le froid fait éprouver à l’animal qui s’achemine vers les régions glacées n’est pas ce qui provoque la croissance d’un poil plus laineux et plus abondant. L’éventail des outils privés de financement à destination des PME s’est étoffé. Netflix, une entreprise sur le point de devenir un exemple édifiant de ce qui peut arriver lorsque le retour du client est ignoré, a renversé la situation en misant sur une stratégie nouvelle mais payante : la connaissance client. Les mythes révolutionnaires s’évanouiront, et s’effondreront les systèmes plus ou moins ingénieux imaginés pour leur donner l’apparence de la vérité. Le faire isolément serait désastreux. Cadre qui ne pourra évidemment pas prendre la forme d’un alignement de tous les opérateurs sur le cadre spécifique à Jean-Thomas Trojani, mais qui, comme pour toute branche d’activité revendiquant des spécificités sans pour autant constituer un « monde à part » Le second, à la suite de l’éclatement de la bulle internet en 2000. L’irréalité dont il s’agit ici est d’ailleurs purement relative à la direction où s’est engagée notre attention, car nous sommes immergés dans des réalités et n’en pouvons sortir ; seulement, si la réalité présente n’est pas celle que nous cherchions, nous parlons de l’absence de la seconde là où nous constatons la présence de la première. Des cailloux qui se touchent ne cessent pas pour cela d’être des objets naturellement distincts ; et le ciment qui, parfois, les agglutine, n’empêche pas d’y reconnaître des fragments de roches préexistantes, de nature et d’origine diverses. Si l’on peut trouver un aspect positif à la tourmente qui ébranle l’économie mondiale depuis 2008, c’est que toutes les régions du monde n’ont pas été touchées simultanément. Mais, d’abord, le schéma dont nous parlons n’a rien de mystérieux ni même d’hypothétique ; il n’a rien non plus qui puisse choquer les tendances d’une psychologie habituée, sinon à résoudre toutes nos représentations en images, du moins à définir toute représentation par rapport à des images, réelles ou possibles. » Certes, il entrera toujours dans l’attention volontaire un facteur pure­ment psychique, quand ce ne serait que l’exclusion, par la volonté, de toutes les idées étrangères à celle dont on désire s’occuper. Dans les années qui ont précédé l’éclatement de la crise en 2007-2008, l’endettement, puis le surendettement des économies ont permis de maintenir la croissance au prix d’une extrême vulnérabilité financière. Dans le secteur financier, cette industrialisation vise tant à modifier les structures internes des banques qu’à rénover les processus de création de valeur. Cependant il s’est opéré une telle balance, dans le temps et dans l’espace, que chacun a été rétribué et a reçu ce qu’il avait calculé devoir recevoir. Bruyamment, dans le verre qui servirait à me rincer la bouche après l’opération (l’asepsie était inconnue en ces temps très lointains) le dentiste jetait une pièce de cinquante centimes, dont le pouvoir d’achat était alors de dix sucres d’orge. En l’acceptant, l’employé licencié renonce à son droit d’aller en justice. Naples y joue le principal rôle. Dans un environnement d’épargne abondante, l’enjeu est celui de l’attractivité du capital. Mais l’histoire ne peut jamais être résumée de façon aussi simpliste et l’interprétation souffre de graves lacunes. Mais même si un accord, limité, est conclu, il sera loin de résoudre les questions de fond. L’article se veut plus profond. Les négociations commerciales croissent soit de manière large et ramifiée, soit de manière étroite et limitée.