Luxe : par l’Europe, mais pour le reste du monde

D’abord, il y a la clarté du propos, sans jargon.C’est une affaire entendue.Et, aussitôt la cession faite, comme le peuple de Paris s’indigne et se révolte contre l’abjection des galonnés et des Tartufes, on décide qu’il faut le saigner à blanc.Il faut d’abord supposer abolie toute notre science.Ne pas vouloir la guerre, voilà sa véritable mission.De la smartwatch d’Apple aux pacemakers, ils comblent une déficience permanente ou passagère, ou contribuent à l’augmentation de nos capacités physiques, par la mesure et l’amélioration de nos performances. Il a lancé le leadership Institute avec Christian Navlet qui s’ouvre aujourd’hui à d’autres entreprises.C’est ainsi seulement que pourront s’enthousiasmer les forces populaires dont le développement absolu sera nécessaire à la sauvegarde de la Patrie, constituée enfin en réalité.Que les nouvelles technologies ouvrent la voie à des profondes modifications de nos rapports au corps, c’est indéniable.Pour autant, ni Mme Rouseff et encore moins le PT ne peuvent véritablement crier victoire.Le Fianna Fáil est le symbole du « Tigre Celtique » et des années d’expansion économique.En somme, en dehors du rôle policier et réactionnaire qu’elle peut avoir à jouer à l’intérieur, l’armée n’a point d’autre motif valable d’existence que l’outrecuidante vanité publique.D’autres nuances fortes existent : satisfaction strictement individuelle ou liée à l’image projetée auprès des autres, bonheur d’acheter ou bonheur d’offrir et, finalement, plaisir d’avoir ou plaisir d’être ?

Publicités