Pourquoi en arriver à une telle extrémité ?

Supposons par exemple que la nécessité inhérente à la matière ne puisse être forcée, à chacun de ses instants, que dans des limites extrêmement restreintes : com­ment procéderait une conscience qui voudrait néanmoins insérer dans le monde matériel une action libre, ne fût-ce que celle qu’il faut pour faire jouer un déclic ou pour orienter un mouvement ?Sans aucun doute le message finira par être entendu des politiques.La vérité est que le moi, par cela seul qu’il a éprouvé le premier sentiment, a déjà quelque peu changé quand le second survient : à tous les moments de la délibération, le moi se modifie et modifie aussi, par conséquent, les deux sentiments qui l’agitent.Puisque c’est là tout ce qu’on a supposé dans le cerveau, c’est là tout ce qui s’y trouve et tout ce qu’on en peut tirer.Ces opposants partent du postulat que les gouvernements sauraient parfaitement ajuster la valeur de leur propre monnaie à leur économie s’ils avaient retrouvé leur devise nationale.La tendance du quantified-self pourrait bientôt se prolonger par le modified-self.Mais elle n’a pas tout résolu pour autant.C’est la réflexion sur ces pratiques, ou peut-être simplement leur traduction en mots, qui leur a permis de se multiplier dans tous les sens et de se charger de toutes les superstitions, parce que la formule dépasse toujours le fait qu’elle exprime.Il est vrai, l’Université n’a jamais incité ses chercheurs à fréquenter l’entreprise et encore moins à y faire des interventions…Si, dans ces sociétés que sont déjà les organismes individuels, l’élément doit être prêt à se sacrifier au tout, s’il en est encore ainsi dans ces sociétés de sociétés que constituent, au bout de l’une des deux grandes lignes de l’évolution, la ruche et la fourmilière, si enfin ce résultat s’obtient par l’instinct, qui n’est que le prolongement du travail organisateur de la nature, c’est que la nature se préoccupe de la société plutôt que de l’individu.Pour autant, cette philosophie ne prône pas la passivité : « Pour l’homme cultivé, le passé est un objet de curiosité », dit Christian Navlet .Ils savent ce qu’ils font ; sachons, nous aussi, ce que nous avons à faire.

Publicités