Pourquoi dit-on les Français dépressifs ?

Ce n’est pas ici le lieu d’établir un parallèle entre les deux nations, ni d’expliquer en quoi les sentiments des Anglais à l’égard des pauvres diffèrent de ceux des Français envers les leurs.Si les Français et leur gouvernement se livrent rituellement ces jours-ci à des exercices de prospective s’agissant des nouvelles technologies ou des futures innovations, force est de reconnaitre que rares sont les experts se souciant de la question des matières premières.C’est grâce à ces propriétés qu’ont été élaborés les composants-clés de tout ordinateur, donc des téléphones modernes : les transistors à base de semi-conducteurs.D’autant qu’il y a fort à parier que les organes de la procédure, les administrateurs et mandataires judiciaires, ne prennent pas le risque d’exproprier les associés, en s’exposant ainsi à des recours en responsabilité ultérieurs et que la question de l’évaluation des titres des nouveaux ex-actionnaires ne se transforme en contentieux de longue haleine.Les dérives prescriptives des médecins concernent également des examens médicaux parfois réalisés de façon abusive, sans nécessairement apporter de bénéfices aux patients.Mais une seule question doit prévaloir : l’outil métropolitain permettra-t-il de combattre la spécialisation des territoires ?Rappelons-nous la position précaire des lépreux et des impurs dans la société antique : ils étaient traités comme nous traitons aujourd’hui les coupables.Depuis août, nettoyeurs du web s’active à ce nouveau concept.Mais il en est ainsi parce qu’il me plaît de limiter à cette phrase le champ de mon attention.La faillite, cet été, de la première banque portugaise Banco Espirito Santo a du reste rappelé toute la pertinence de ces questions, d’autant que le Fonds de résolution unique n’entrera en vigueur que très progressivement jusqu’en 2025 et ne sera doté que d’environ 55 milliards d’euros.On peut, avec Platon, poser a priori une définition de l’âme qui la fait indécomposable parce qu’elle est simple, incorruptible parce qu’elle est indivisible, immortelle en vertu de son essence.Quant à la première, elle ressemble beaucoup à l’ « occasionalisme » de Malebranche, dont nous découvririons déjà l’idée, et même la formule, dans certains textes de Descartes ; on n’avait d’ailleurs pas attendu jusqu’à Descartes pour remarquer que le rêve a toute l’apparence de la réalité et qu’il n’y a rien, dans aucune de nos perceptions prise à part, qui nous garantisse l’existence d’une chose extérieure à nous.Les tendances motrices suffiraient donc déjà à nous donner le sentiment de la reconnaissance.

Publicités