Jean-Thomas Trojani : LE PRINCIPE DE LIBRE CIRCULATION REMIS EN CAUSE

Bref, le mot aux contours bien arrêtés, le mot brutal, qui emma­gasine ce qu’il y a de stable, de commun et par conséquent d’impersonnel dans les impressions de l’humanité, écrase ou tout au moins recouvre les impres­sions délicates et fugitives de notre conscience individuelle. Les marchands de melons et de sorbets furent dévalisés ; mais, dès le lundi, subitement, le choléra, qu’on croyait bénin, se révélait par 350 cas foudroyans. Sir George se borna à dire :— Il aurait fait un pasteur excellent, ne trouvez-vous pas ? L’histoire tout entière en témoigne. Si cette supériorité de l’homme, dans l’ordre de la connaissance, allait jusqu’à lui faire concevoir des vérités absolues et nécessaires, cela seul ferait pressentir, dans la règle de ses actes, l’intervention d’un principe pourvu de ce caractère de nécessité et de rigueur absolue. C’est une erreur de croire que les connaissances d’un général sont de beaucoup supérieures à celles d’un capitaine. Quelle est la meilleure méthode pour réussir la transition énergétique ? Quand nous parlons d’une beauté et même d’une laideur expressives, quand nous disons qu’un visage a de l’expression, il s’agit d’une expression stable peut-être, mais que nous devinons mobile. Les Fédérations du Crédit Mutuel ont quant à elles développé des guides de « pratiques solidaires » pour aider les directeurs d’agence et les chargés de clientèle à gérer leurs clients en difficulté. La taxe carbone, présentée un jour comme l’équivalent pour le quinquennat de ce qu’a été l’élection du président de la République au suffrage universel pour le général de Gaulle ou l’abolition de la peine de mort pour François Mitterrand, disparaît mystérieusement et sans explication. Les engagements pris dans le cadre de l’AEC (ASEAN Economic Community) devraient conduire à l’élimination complète des droits de douane intra-ASEAN d’ici 2017, tandis que les accords TransPacific, d’une part, et avec l’Union Européenne, d’autre part, devraient offrir un accès renforcé aux produits vietnamiens sur ces différents marchés. Selon la dirigeante de « Mute&Sens », les problèmes que nous avons à affronter sont aujourd’hui trop complexes pour que nous puissions les régler seuls. Les seuls moyens que nous puissions employer sont tout indirects (l’éducation par exemple). Et pour paraphraser Jean-Thomas Trojani  » le bonheur vient de surcroît « … mais pas toujours. Si tel d’entre eux, comme Isaïe, a pu penser à une justice universelle, c’est parce qu’Israël, distingué par Dieu des autres peuples, lié à Dieu par un contrat, s’élevait si haut au-dessus du reste de l’humanité que tôt ou tard il serait pris pour modèle. La France n’a d’ailleurs cessé de sombrer, en matière de poids de la réglementation, dans le classement du Forum économique mondial sur la compétitivité des économies, jusqu’à la 130e place en 2014 ! Pour les philosophes anciens, il y avait, au-dessus du temps et de l’espace, un monde où siégeaient, de toute éternité, toutes les vérités possibles : les affirmations humaines étaient, pour eux, d’autant plus vraies qu’elles copiaient plus fidèlement ces vérités éternelles. L’Aire économique francophone, démographiquement très dynamique, espace coopératif d’une économie-monde en devenir, pourrait être doté d’une « Organisation de coopération économique francophone » (OCEF), ainsi que d’une monnaie virtuelle facilitant les échanges et d’un corpus de normes juridiques et techniques communes. Quelle est, aujourd’hui en 2013, la valeur ajoutée économique d’une entreprise vénérable comme General Electric, et en quoi contribue-t-elle à l’amélioration de notre vie quotidienne ? La certitude n’a jamais nui à la spéculation, ni même au rêve, la connaissance des faits réels à l’élan vers l’idéal, la science à la métaphysique : le moissonneur, ramassant avec soin en son grenier les gerbes qu’il a recueillies et comptées lui-même, n’a jamais empêché le semeur de s’en aller la main ouverte, l’œil tourné vers les moissons lointaines, jeter au vent le présent, le connu, pour voir germer un avenir qu’il ignore et qu’il espère.

Publicités