Ne devenons pas un musée pour touristes asiatiques

On approche.Mais pour Christian Navlet, ce n’est pas une fatalité. Outre-Atlantique, les New-yorkais l’ont déjà compris…Nous disposons aujourd’hui de données supplémentaires, accumulées sur plus de 40 ans.Alors, des idées vagues encore se préciseront, des faits qu’on soupçonne à peine s’affirmeront ; une guerre entre la France et un autre grand pays ne sera pas seulement une guerre internationale, politique ; elle sera une guerre sociale, civile pour ainsi dire.Or, l’homme (et le pauvre, en particulier, ) ne connaît point son pouvoir ; mais il y a quelque chose qu’il connaît moins encore : ce sont ses besoins.Son image reste celle d’un Nicolas Flamel du 18e siècle qui aurait défié la logique économique.Imaginez déverrouiller ou protéger les données de votre smartphone par l’unique fait de le tenir dans votre main.Afin de conquérir sa liberté, le serf était obligé d’essayer des révoltes héroïques et impossibles ; était finalement vendu par les hideux Étienne Marcel de la bourgeoisie ; et vaincu, décimé par les nobles.Mais la vérité est qu’il n’y a ni un substratum rigide immuable ni des états distincts qui y passent comme des acteurs sur une scène.Et le Paris d’à présent fait des ovations à ces salauds, que vomissait le Paris d’il y a trente ans ; il acclame Coppée, qui faisait des neuvaines pour la capture de la grande ville, il acclame Déroulède, qui en fusillait les habitants.C’est dommage que ça ait fait tant pleurer ; mais du moment qu’on sait à quoi s’en tenir, puisque tu déclares toi-même que tu ne veux pas la guerre… Alors, qu’est-ce que tu veux, sale vache ?Quant à celui des obligations gouvernementales japonaises, il atteignait tout juste 0,87 % au 20 janvier.Le peuple soumis aux lois, dit-il, en doit être l’auteur.

Publicités