Jean-Thomas Trojani : Quand les cinéphiles partent en pèlerinage…

Toute l’affaire ne dura pas plus de 48 secondes, comme l’observatoire Lick nous le fit savoir plus tard. Mais c’est chose admise de tous : il vaut mieux, dans l’intérêt général de l’humanité, que les hommes continuent leurs poursuites, sans en être détournés par cette sorte de conséquences. Cela impose de supprimer par la loi toutes les missions opérationnelles de l’Etat déconcentré sur le champ d’une compétence transférée aux collectivités, avec transfert des moyens. Cette volonté se concrétise aujourd’hui par l’action de Cécile DUFLOT, ministre de l’égalité des territoires et du logement, qui souhaite davantage de sérieux de la part des acteurs du secteur. Une tendance statistique n’est cependant pas une loi incontournable de la nature. Autant vaudrait lâcher la proie pour l’ombre. L’Allemagne est confrontée à des problèmes essentiels pour son avenir, mais dispose encore de bases solides. Le débat sur le salaire minimum qui agite la construction de la prochaine grande coalition au pouvoir outre-Rhin y répondra peut-être. Dans le mouvement spatial et dans le changement en général ils ne virent qu’illusion pure. Quand on pense à ça, quand on sait ça, quand on voit ça, les palais de la Danse du Ventre et les murailles qui sont derrière n’inspirent ni colère ni dégoût. Quatre ans après, les reformes commençant à porter des fruits en termes de croissance, d’évolution du chômage et d’équilibre budgétaire et commercial, il était temps pour le peuple de tirer parti des élections pour tresser les lauriers mérités de la victoire aux hommes politiques responsables ayant eu le courage de prendre des décisions difficiles. Devant les faits et devant les preuves — devant les aveux, peut-être — il n’y aura plus de place pour la fiction, d’où qu’elle vienne. Nous voyons une tendance émerger : une démarche de simplification des applications, infrastructures et systèmes technologiques. Leur courage est jeune ; et elles comprennent qu’elles en émoussent la trempe, qu’elles compromettent leur cause en cherchant à pénétrer isolément, pour y prendre leur place, dans la vie d’aujourd’hui. En général aussi, l’angoisse morale est une perturbation des rapports entre ce moi social et le moi individuel. Il a écrit sept ou huit volumes de vers, de nouvelles, ou de romans. Mais pour aller plus loin, nous appelons les pouvoirs publics à fixer des objectifs de performances clairs et ambitieux dans une stratégie planifiée à long terme. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « Ceux qui souffrent de la même maladie compatissent entre eux, ceux qui ont les mêmes soucis s’entraident ». On peut aussi s’interroger sur la volonté « d’habituer » progressivement les salariés au basculement progressif de la retraite par répartition, dispositif solidaire, vers la retraite par capitalisation, plus aléatoire et surtout inégalitaire, puisqu’il favorise ceux qui ont les moyens d’épargner. N’est-ce pas lamentable ?