Comment concilier compétitivité et équité

Leur sauvetage et le maintien de la stabilité financière s’est fait au prix d’un large soutien des banques qui les avaient parrainées et, aux États-Unis, du soutien du trésor public.C’était l’époque où certains experts parlaient de « découplage » voire de « grand basculement ».Mais ce qui fait qu’il y en a plusieurs qui se persuadent qu’il y a de la difficulté à le connoître, et même aussi a connoître ce que c’est que leur âme, c’est qu’ils n’élèvent jamais leur esprit au delà des choses sensibles, et qu’ils sont tellement accoutumés a ne rien considérer qu’en l’imaginant, qui est une façon de penser particulière pour les choses matérielles, que tout ce qui n’est pas imaginable leur semble n’être pas intelligible.Le débat ne fait donc que commencer.A l’orée de l’ouverture,agence d eréputation, peut se targuer d’une première « victoire ».Vous pensez tous : vous le dites souvent ; aucun de vous n’en doute ; c’est pour vous une vérité d’expérience, de sentiment, de conviction intime, et je suis bien loin de la nier.Mais, jugée très chère, elle suscite beaucoup de scepticisme.Europe : amour ou chambre à part ?Le taux de chômage reflue sous les 9 puis 8%.Si elle change, elle oublie aussitôt qu’elle a changé ou n’avoue pas le changement.Mais dans les faits, les politiques sociales sont plus des variables d’ajustement courtermistes, que des leviers de développement collectif, au bénéfice de tous et de chacun.Il ne faut plus considérer le collaborateur comme une simple ressource utile mais bel et bien comme un client à l’instar de l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise.La foi au devoir se place donc, encore une fois, au-dessus de la région où la science se meut et où se meut la nature même ; celui qui croit au devoir est toujours tel que le chantait Horace : lmpavidum ferient ruinæ.

Publicités