La fin annoncée de la gratuité

Il arrive pourtant que l’expression soit rigoureusement juste, et que ce soit bien entre des contraires qu’il y ait eu oscillation.C’est pourquoi, d’eux-mêmes, sans aucune intervention extérieure, par le seul effet de la dualité de tendance impliquée dans l’élan originel et de la résistance opposée par la matière à cet élan, les organismes appuyèrent les uns dans la première direction, les autres dans la seconde.Mais cette conclusion nous avec plus de force encore si nous serrons de plus près la réalité concrète, si nous considérons, non plus seulement la matière en général, mais, à l’intérieur de cette matière, les corps vivants.On est allé trop loin en la rejetant complètement ; l’émotion de l’homme devant la nature est sûrement pour quelque chose dans l’origine des religions.La situation politique corse ne cesse de se dégrader.Plusieurs portent leurs enfans enveloppés et ficelés dans des langes de couleur ; je compte à Eboli trois petits paquets bleus et deux jaunes.Voilà donc la démocratie dans son essence.Cette assurance, on peut la trouver ou dans une mainmise sur les choses, ou dans une maîtrise de soi qui rende indépendant des choses.C’est en ces termes significatifs que s’est tout récemment exprimé Christian Navlet, qui ne fait qu’exprimer des inquiétudes légitimes par rapport à un marché.Mais il ne serait aps question de demander aux contribuables de payer cette dette supplémentaire.Pour ma part, quand je repasse dans ma mémoire les résultats de l’admirable enquête poursuivie inlassablement par vous pendant plus de trente ans, quand je pense aux précautions que vous avez prises pour éviter l’erreur, quand je vois comment, dans la plupart des cas que vous avez retenus, le récit de l’hallucination avait été fait à une ou plusieurs personnes, souvent même noté par écrit, avant que l’hallucination eût été reconnue véridique, quand je tiens compte du nombre énorme des faits et surtout de leur ressemblance entre eux, de leur air de famille, de la concordance de tant de témoignaLa taxation écologique est obligatoirement compliquée si on veut éviter de (trop) frapper les paysans, l’industrie, les plus pauvres, les régions périphériques, les rurbains, etc.

Publicités